Le gouvernement du Canada aide les entreprises de pêche et d'aquaculture du Québec à adopter des technologies propres - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Le gouvernement du Canada aide les entreprises de pêche et d'aquaculture du Québec à adopter des technologies propres

Partager

Le gouvernement du Canada aide les entreprises de pêche et d'aquaculture du Québec à adopter des technologies propres 


Des investissements dans les technologies propres aideront les pêcheurs et les fermes aquacoles du Québec à être plus durables et concurrentiels.

Aujourd'hui, la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et députée de Compton─Stanstead, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé au nom du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, une contribution fédérale de plus de 355 000 dollars dans le cadre du Programme d'adoption de technologies propres dans les pêches et l'aquaculture (PATPPA), pour soutenir une croissance économique propre dans le sud du Québec. Le gouvernement du Québec est aussi un partenaire actif et un contributeur financier pour promouvoir l'adoption de technologies propres dans les secteurs des pêches et de l'aquaculture. Il a contribué à ces initiatives écologiques pour près de 239 000 dollars.

Le PATPPA prévoit 20 millions de dollars sur quatre ans pour aider les entreprises à intégrer de nouvelles technologies propres dans leurs activités quotidiennes, accélérant ainsi l'utilisation d'outils, de pratiques et de techniques plus durables et efficaces.

L'investissement annoncé aujourd'hui appuiera trois nouveaux projets au Québec :
  • La Ferme piscicole des Bobines d'East Hereford, au Québec, recevra une contribution du gouvernement fédéral s'élevant à 303 750 $ pour la mise en place d'un système perfectionné de traitement industriel des déchets afin d'améliorer la qualité de l'eau et de réduire les effets des eaux usées dans une exploitation aquacole terrestre de truites arc-en-ciel.
  • Le Centre de transfert et de sélection des salmonidés de Nouvelle, au Québec, recevra 29 043 $ du gouvernement fédéral pour l'installation d'un incubateur afin de maintenir la température des œufs d'omble de fontaine, ce qui contribue à prévenir les infections et réduit ainsi l'utilisation des produits de traitement dans leurs activités.
  • La Pisciculture de la Jacques-Cartier de La Patrie, au Québec, recevra 22 500 $ du gouvernement fédéral pour l'achat de filtres UV qui permettront de réduire les éclosions de champignons durant les premières étapes de l'élevage du saumon.
Les projets financés aujourd'hui aideront les entreprises de pêche et d'aquaculture à adopter des pratiques plus écologiques pour améliorer leur efficacité énergétique, réduire les déchets et réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Citations

« Le gouvernement du Canada appuie des projets dans le cadre du Programme d'adoption des technologies propres dans les pêches et l'aquaculture en vue d'améliorer la protection de l'environnement dans le secteur des pêches et de l'aquaculture. Les investissements dans des technologies propres aideront les entreprises à adopter des pratiques plus écologiques, tout en veillant à ce qu'elles demeurent concurrentielles sur le marché mondial. »
L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Aider des entreprises québécoises à adopter de nouveaux moyens pour augmenter leur efficacité environnementale est une priorité pour notre gouvernement. Avec ce soutien, la Ferme piscicole des bobines d’East Hereford pourra continuer d'innover tout en pratiquant l'aquaculture durable et responsable.»
L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, et députée de Compton-Stanstead

« Le gouvernement du Québec est heureux de collaborer avec Pêches et Océans Canada pour financer des initiatives de technologies propres dans le secteur de l'aquaculture. Je suis ravi que les entreprises québécoises adoptent des technologies qui respecteront l'environnement et profiteront à l'économie du Québec. »   
André Lamontagne, ministre du gouvernement du Québec, ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

A.G.M
Source : newswire.ca

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here